MYTHOLOGIE ROMAINE
Similitudes et différences entre la Grèce et la Rome antique

Jupiter, Neptune, Mars, Quirinus, ... Qui sont les dieux de la mythologie romaine ? Quels sont les similitudes entre mythologie grecque et mythologie romaine ? Qu'est-ce que la triade capitoline ?
Nous allons explorer l'histoire de la mythologie romaine et examiner comment la mythologie grecque a influencé la culture romaine.

Illustration mythologie romaine, √Čn√©e bless√©
Illustration mythologie romaine, √Čn√©e bless√©

La mythologie romaine est étroitement liée à la mythologie grecque et peut être considérée comme une extension importante de cette mythologie. La culture romaine a été influencée par la culture grecque depuis l'annexion de la Grèce par Rome, mais la mythologie romaine a évolué de manière indépendante pour répondre aux besoins culturels et politiques de la société romaine.
Comme Homère pour la mythologie grecque, ce sont des écrivains comme Ovide et Virgile qui ont relaté les récits de la mythologie romaine.

L'origine de la mythologie romaine

D√®s le III√®me si√®cle avant J√©sus-Christ, la Gr√®ce est sous l'occupation romaine. Les Romains en tant que colonisateur choisissent d'adopter la culture du peuple qu'ils conqui√®rent, fait relativement rare pour √™tre signal√©. La culture romaine est alors fortement influenc√©e par celle des Grecs. Les √©pop√©es d'Hom√®re servent d'inspiration √† l'√Čn√©ide de Virgile, tandis que des √©crivains tels que S√©n√®que le Jeune adoptent un style litt√©raire largement impr√©gn√© de la tradition grecque.
Les Romains possèdent déjà des dieux et ceux-ci ont tous une fonction utile mais n'interagissent que peu avec les humains, et pas de façon directe. Les Romains vont alors, soit associer les dieux grecs aux leurs lorsque les fonctions sont proches, soit les assimiler.

Tableau de correspondance des dieux grecs et romains

Le tableau ci-dessous vous permettra de consulter la liste des principaux dieux de la mythologie grecque et leur équivalent dans la mythologie romaine. Nous avons indiqué pour chaque dieu son nom grec, sa fonction et son nom romain. Pour obtenir des informations détaillées il vous suffira de cliquer sur le nom de la divinité souhaitée.

Tableau de correspondance des dieux grecs et romains

Tableau de correspondance des dieux grecs et romains
Nom grec Fonction Nom romain
Aphrodite Déesse de l'amour et de la beauté Vénus
Apollon Dieu des arts, de la divination, du soleil Apollon
Arès Dieu de la guerre Mars
Artémis Déesse de la chasse, de la lune et de la nature Diane
Athéna Déesse de la sagesse, de la guerre, de l'intelligence et des savoirs Minerve
Déméter Déesse de la terre, des moissons et de la fertilité Cérès
Dionysos Dieu du vin, de la vigne, de la fertilité et de la folie Bacchus
Hadès Dieu des Enfers Pluton
H√©pha√Įstos Dieu du feu et des forgerons Vulcain
Héra Déesse du mariage et de la fécondité Junon
Hermès Dieu du commerce et des voleurs, messager des dieux Mercure
Hestia Déesse du foyer Vesta
Poséidon Dieu de la mer et des océans Neptune
Zeus Roi des dieux, dieu du ciel et de la foudre Jupiter

Qu'est-ce que la triade capitoline

La triade capitoline dans la Rome antique composée de Jupiter, Junon et Minerve
Sculpture représentant la triade capitoline composée de Jupiter, Junon et Minerve

La triade capitoline, parfois appel√©e triade archa√Įque, est une expression utilis√©e pour d√©crire un ensemble de trois dieux majeurs du panth√©on romain qui √©taient souvent v√©n√©r√©s ensemble sur le Capitole, l'une des collines de Rome. Cette triade √©tait compos√©e de Jupiter (Zeus), Junon (H√©ra) et Minerve (Ath√©na). Chacun de ces dieux avait des attributions sp√©cifiques dans la mythologie romaine :

  • Jupiter : Jupiter √©tait le roi des dieux, le dieu du ciel et de la foudre, l'√©quivalent du Zeus de la mythologie grecque. Il √©tait consid√©r√© comme le dieu supr√™me du panth√©on romain,
  • Junon : Junon √©tait la d√©esse du mariage et de la f√©condit√©, et elle √©tait √©galement la reine des dieux. Elle √©tait l'√©pouse de Jupiter et jouait un r√īle important dans la protection des femmes mari√©es,
  • Minerve : Minerve √©tait la d√©esse de la sagesse, de la strat√©gie militaire, des arts et des m√©tiers. Elle √©tait souvent associ√©e √† la sagesse guerri√®re et √©tait n√©e, selon la mythologie, du front de Jupiter.

Le mythe fondateur de Rome : l'histoire de Romulus et Rémus

Selon la légende, Romulus et Rémus étaient des jumeaux, fils du dieu de la guerre Mars (Arès dans la mythologie grecque) et de la vestale Rhéa Silvia (aussi appelée Ilia).
Leur grand-oncle, Amulius, √©tait alors le roi de la ville d'Albe-la-Longue. Craignant que les jumeaux en grandissant revendiquent le tr√īne, Amulius ordonna qu'ils soient jet√©s dans le fleuve Tibre.

Les jumeaux furent abandonn√©s dans un panier sur le Tibre et surv√©curent miraculeusement gr√Ęce √† l'intervention de la d√©esse du fleuve, Tiberinus, qui les sauva et les d√©posa en s√©curit√© sur la rive. L√†, ils furent recueillis et allait√©s par une louve, et plus tard nourris par un berger appel√© Faustulus et sa femme surnomm√©e Lupa.

√Ä mesure qu'ils grandissaient, Romulus et R√©mus devinrent de puissants et courageux jeunes hommes. Un jour, ils apprirent leur v√©ritable identit√© et d√©cid√®rent de venger leur m√®re en renversant Amulius et en restaurant le tr√īne de leur grand-p√®re, Numitor.

Apr√®s avoir tu√© Amulius, les jumeaux d√©cid√®rent de fonder leur propre ville sur les rives du Tibre, l√† o√Ļ ils avaient √©t√© abandonn√©s et sauv√©s. Cependant, les deux fr√®res n'√©taient pas d'accord sur l'emplacement exact de la ville et pour d√©signer son fondateur.

Selon une version de la légende, Romulus construisit les premières murailles de la ville et tua son frère Rémus dans une dispute. Ainsi, Romulus devint le seul fondateur de la ville qu'il nomma Rome, en son honneur.

Romulus et Rémus allaités par la louve qui les a recueillis
Sculpture représentant la louve qui allaite Romulus et Rémus

Qui est Janus ?

Janus est une figure importante de la mythologie romaine, souvent associée aux portes, aux passages, aux commencements et aux fins. Voici quelques points clés sur Janus :

  • Fonction et repr√©sentation : Janus est g√©n√©ralement repr√©sent√© comme un dieu avec deux visages (bifrons), l'un regardant vers l'avant (le futur) et l'autre vers l'arri√®re (le pass√©). Janus est le Dieu des commencements et des fins, des choix et des portes.
  • R√īle dans la mythologie : Janus √©tait consid√©r√© comme le dieu des portes et des passages, symbolisant les transitions et les changements. En tant que tel, il √©tait souvent invoqu√© au d√©but de nouveaux projets, de voyages ou de changements importants dans la vie.
  • F√™te de Janus : les Romains c√©l√©braient une f√™te annuelle en l'honneur de Janus le 1er janvier et marquait le d√©but du calendrier romain. Janus a donn√© son nom au premier mois de l'ann√©e, Janvier.
  • Interpr√©tations symboliques : le double visage de Janus symbolise souvent la dualit√© et les oppos√©s, tels que le pass√© et le futur, le bien et le mal, la guerre et la paix. En tant que tel, Janus √©tait parfois consid√©r√© comme le gardien des portes du ciel et de la terre.
  • Influences dans la culture romaine : Janus √©tait v√©n√©r√© dans toute la Rome antique et √©tait souvent invoqu√© lors de c√©r√©monies religieuses, de rituels d'ouverture et de fermeture, et m√™me dans la vie quotidienne pour solliciter sa b√©n√©diction pour de nouveaux d√©parts et entreprises.
  • Le temple de Janus : situ√© sur le Forum Romain, au cŇďur de la ville de Rome, le temple de Janus √©tait un √©difice caract√©ristique avec une architecture distincte. Contrairement aux temples romains traditionnels, le temple de Janus avait des portes √† l'avant et √† l'arri√®re, ce qui symbolisait la nature de Janus en tant que dieu des passages.
    La fermeture et l'ouverture des portes du Temple de Janus étaient souvent utilisées comme symbole de l'état de la nation romaine. Par exemple, lorsque les portes étaient fermées, cela indiquait que Rome était en paix, tandis que leur ouverture signalait que la ville était engagée dans une campagne militaire ou qu'elle se trouvait dans un état de guerre.

L'histoire de Janus, divinité à 2 visages

Janus est l'un des plus anciens dieux romains et n'a pas d'équivalent dans la mythologie grecque. Originaire de Thessalie, il fonda la ville de Janicule en Italie, dérivée de son nom. Janus s'y installa avec sa femme Camisè et y fonda sa famille.
À la mort de sa femme, Janus continua de régner seul, puis accueillit Saturne qui régna avec lui. Il avait été chassé de Grèce par son fils Jupiter. En remerciement, Saturne enseigna à Janus l'agriculture et la fabrication de la monnaie. Son règne fut paisible et glorieux.

Janus, divinité romaine à 2 visages

Janus à l'origine du mois de janvier : du dieu des portes au mois des commencements

Le lien entre Janus et le mois de janvier découle de la symbolique associée à Janus en tant que dieu des portes, des passages et des commencements dans la mythologie romaine.
Janvier est le premier mois de l'année dans le calendrier grégorien utilisé dans de nombreuses cultures occidentales, dont la Rome antique. Le nom "janvier" est dérivé de "Januarius" en latin, qui était associé au dieu Janus.
Le mois de janvier marque le début d'une nouvelle année, marquant ainsi un passage d'une année à l'autre. Janus est souvent représenté avec deux visages, l'un regardant vers l'avant et l'autre vers l'arrière, symbolisant le passage du passé vers le futur, ce qui est également approprié pour le début d'une nouvelle année.
Ainsi, le lien entre Janus et le mois de janvier réside dans la symbolique associée à Janus en tant que dieu des commencements, des transitions et des portes, correspondant au début d'une nouvelle année, c'est pourquoi le mois de janvier est nommé en son honneur.

Qui est Quirinus ?

Quirinus est une divinité importante dans la religion romaine, souvent associée à la ville de Rome et au fondateur légendaire de la ville, Romulus.

  • Fonction et repr√©sentation : Quirinus √©tait consid√©r√© comme une divinit√© de la guerre et du courage, et il √©tait souvent associ√© √† Mars, le dieu romain de la guerre. Il √©tait √©galement v√©n√©r√© comme le protecteur de Rome et de son peuple.
  • F√™te de Quirinalia : les Romains c√©l√©braient le 17 f√©vrier une f√™te annuelle en l'honneur de Quirinus, appel√©e les Quirinalia. Cette f√™te co√Įncidait avec le d√©but du printemps en Italie.
  • Lien avec Romulus : Quirinus est souvent identifi√© √† Romulus, le fondateur l√©gendaire de Rome. Apr√®s sa mort, Romulus aurait √©t√© divinis√© et √©lev√© au rang de dieu, prenant le nom de Quirinus.
  • Attributs : la lance.
Quirinus, dieu romain, représenté sur une pièce de monnaie
Quirinus, dieu romain, représenté sur une pièce de monnaie

D'autres dieux, déesses et personnages de la mythologie romaine

En plus des divinités précédemment cités, d'autres dieux, déesses et personnages appartiennent à la mythologie romaine tels que Saturne, Cupidon, Proserpine, Janus, ... Les plus connus sont listés dans le tableau ci-dessous.

D'autres dieux, déesses et personnages de la mythologie romaine
Nom romain Statut Description Nom grec
Camille H√©ro√Įne Femme guerri√®re qui a particip√© √† la d√©fense de Rome /
Cupidon Dieu Dieu de l'amour. Fils de V√©nus et de Mars √Čros
√Čn√©e H√©ro Fils d'Anchise et de V√©nus. H√©ro de la guerre de Troie √Čn√©e
Janus Dieu Dieu des commencements et des fins, des choix et des portes /
Hercule Demi-Dieu et héro Fils de Jupiter et Alcmène Héraclès
Proserpine Déesse Déesse des Enfers, épouse de Pluton, gardien du royaume des morts. Fille de Cérès et Jupiter Perséphone
Quirinus Dieu Ancien dieu romain, membre de la triade précapitoline avec Mars et Jupiter /
Rémus Héro Fondateur de Rome. Frère jumeau de Romulus /
Romulus Héro Fondateur et premier roi de Rome. Frère jumeau de Rémus /
Saturne Dieu Roi des Titans et père de Jupiter Cronos

Similitudes et différences entre mythologie romaine et mythologie grecque

La similitude entre mythologie romaine et mythologie grecque réside dans le fait que les Romains se sont appropriés les croyances de la Grèce après avoir envahi le pays.
Ainsi, les 12 dieux grecs de l'Olympe et d'autres figures grecques se retrouvent dans la mythologie romaine mais avec des noms différents. Par exemple, Zeus dans la mythologie grecque, est Jupiter dans la mythologie romaine.

Voici les principales différences entre mythologie romaine et mythologie grecque :

  • Les romains ne se repr√©sentent pas leurs dieux mais ils les honorent. Les Grecs ont un rapport plus personnel avec leurs dieux. Ils sont humains, avec des passions, des envies.
  • Les romains sont un peuple pratique : les dieux ont des fonctions utiles et n'interagissent que peu avec les hommes, et pas de fa√ßon directe. Leurs dieux ont des r√īles √† remplir.
  • Les romains n'avaient pas ou tr√®s peu de mythes, pas d'histoires associ√©es ou tr√®s peu, c'est pourquoi ils ont repris ceux des Grecs.
  • Il existe quelques personnages romains ant√©rieurs √† l'annexion de la Gr√®ce (qui n'ont pas leur √©quivalent dans la mythologie grecque) : Janus, le dieu des portes et des passages, Quirinus, Romulus et R√©mus.

Mythologie grecque et mythologie romaine : ce qu'il faut retenir

Origine, similitudes et différences avec la mythologie grecque, figures importantes, voici les principaux points à retenir pour la mythologie romaine :

  • Les Romains ont envahi la Gr√®ce et se sont appropri√©s les croyances du peuple.
    La mythologie grecque a non seulement inspiré la mythologie romaine, mais elle a également été réinterprétée et adaptée pour répondre aux besoins et aux valeurs de la Rome antique.
  • Les dieux de l'Olympe ont leur correspondance dans la mythologie romaine. Par exemple, Zeus dans la mythologie grecque est Jupiter pour les Romains.
  • Le mythe romain le plus c√©l√®bre : l'histoire de Romulus et R√©mus.
  • Deux divinit√©s romaines importantes : Janus, le Dieu √† 2 visages des commencements et des fins, des choix et des portes, et Quirinus, divinit√© de la guerre et du courage, associ√©e √† la ville de Rome et √† son fondateur Romulus.
Fiche récapitulative mythologie romaine, ce qu'il faut retenir.